La Prévention de l’illettrisme

L’association des amis de la Renaissance tente, à son échelle, de participer à la prévention de l’illettrisme. En donnant l’envie de lire, l’envie d’écrire aux plus jeunes, elle souhaite favoriser leur relation avec l’école et plus largement l’apprentissage mais aussi avec les pratiques culturelles afin d’élargir le champ des possibles. Afin de tendre vers cet objectif, elle propose et met en œuvre des médiations autour du livre et de l’écrit à destination des publics scolaires, des enfants des centres de loisirs, des bénéficiaires d’associations ou de centres sociaux.

Illettrisme, c’est quoi ?

On parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante.

En 2013, l’illettrisme a été déclaré grande cause nationale par le Premier Ministre. En 2018, la Normandie se dote d’un plan de lutte contre l’illettrisme pour la période 2018-2021, sous l’impulsion de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme.

Quelques chiffres

7% de la population âgée de 16 à 25 ans résidant en France métropolitaine et ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme.

La Normandie se situe au-dessus de la moyenne nationale même si on constate de fortes disparités entre les départements qui la composent.

Sources 

ANLCI : agence nationale de lutte contre l’illettrisme

CARIF-OREF de Normandie